Cloisons : comment choisir entre placo et OSB ?

Cloisons : comment choisir entre placo et OSB ?

plan d'une maison en construction

Lorsqu’on construit ou qu’on rénove sa maison, on se retrouve parfois face à un dilemme quand se pose la question du revêtement à adopter. Choisir entre l’OSB ou le placo dans ce type de situation n’est pas si évident. Une comparaison des caractéristiques des deux matériaux peut cependant vous aider à vous décider.

Panneaux de bois OSB : quels avantages et inconvénients ?

Derrière l’appellation OSB il faut comprendre « Oriented Strand Board » ou panneaux à copeaux orientés. C’est un panneau de plusieurs couches constitué de copeaux de bois orientés dans des directions particulières et liés par une colle avec ou sans formaldéhydes. C’est un matériau très apprécié dans la construction en bois et dans l’architecture intérieure du fait de ses nombreux avantages.

Les avantages du bois OSB

Réputé pour ses propriétés naturelles d’isolant thermique et acoustique et pour sa résistance mécanique, le bois OSB est voué à une utilisation diversifiée dans les travaux internes et externes des bâtiments. Il est aussi largement utilisé sous des formes variées dans la décoration des maisons.

En termes d’isolation, ce type de bois a la possibilité de retenir la chaleur pendant l’hiver, et de libérer la fraicheur par temps plus chaud.

C’est un matériau naturel et écologique. En plus d’être d’origine naturelle, les panneaux de bois OSB sont fabriqués à partir des bois d’éclaircies. En d’autres termes, des arbres sont abattus afin de faciliter la poussée d’autres arbres qui seront utilisés dans la fabrication des panneaux. A noter qu’ils sont également recyclables.

Un usage facile et varié. Auparavant utilisé pour des travaux de gros œuvre, le bois OSB sert aujourd’hui à l’isolation thermique et phonique, à réaliser des parois murales et des sols, mais aussi dans l’agencement intérieur des pièces et dans la décoration. Il est léger et donc facile à transporter, solide et de bonne résistance mécanique.

Son inconvénient

Malgré tous les avantages qu’il offre, le bois OSB nécessite un traitement chimique qui intègre certains procédés dont le but est de prévenir les dégâts que pourraient causer les champignons et les insectes. Les produits utilisés dans ce processus peuvent s’avérer nocifs pour la santé, surtout si l’OSB est utilisé dans les pièces à vivre. Il s’agit donc de bien se renseigner auparavant.

Ces produits sont en effet susceptibles de polluer l’intérieur de l’habitation et de causer des irritations oculaires, respiratoires et cutanées. Pour y remédier cependant, vous pouvez vous assurer que le matériau n’a pas été traité, ou à défaut opter pour des  plaques OSB sans formaldéhydes ajoutés.

Mur en placo : pourquoi choisir ce type de cloison ?

Le placo ou placoplâtre est quant à lui un matériau à base de carton et de plâtre. Entre deux épaisseurs de carton recyclé, le plâtre est coulé afin d’obtenir des plaques qui seront utilisées dans la réalisation des cloisons, des doublages et des plafonds. Il existe à cet effet deux types de cloisons en plaques de plâtre : les cloisons alvéolaires et les cloisons montées sur ossature.

Le montage des cloisons alvéolaires se fait à l’aide de lisses en bois ou en métal disposées en pied et en tête de cloisons et fixées dans la structure. Les panneaux sont reliés entre eux par trois tasseaux disposés sur une hauteur de 2,50 mètres. Le placo est posé par vissage sur rail ou sur des montants en bois ou en métal. Il est très utilisé dans la construction et dans la rénovation.

femme qui regarde un mur de placo

Les avantages du placo

  • Gain de temps. Les finitions effectuées avec les plaques de plâtre prennent très peu de temps.
  • Le placo est une solution économique : l’utilisation du placo est moins chère que celle d’autres matériaux de construction, ce qui implique une moindre consommation d’énergie pour le chauffage et la climatisation.
  • Un revêtement peu encombrant. En effet les plaques de plâtre occupent peu d’espace.
  • Les murs en placo sont respectueux de l’environnement. Produit sain, la cloison en placo permet de réaliser des bâtiments de grand confort tout en limitant l’impact sur l’environnement.

Les quelques inconvénients du placo

Parmi les inconvénients de ce matériau, on relève une faible résistance structurelle. Ces cloisons sont fragiles, on ne peut pas y fixer des objets lourds à moins d’avoir prévu un renforcement et l’utilisation des vis et des chevilles spéciales. Elles sont légères et se détériorent facilement. Lorsque cela arrive, la réparation est délicate parce que le plâtre doit alors être coupé et gratté.

Elles peuvent être endommagées par l’eau, en particulier lorsqu’elles sont posées dans des pièces humides comme la salle de bain. En cas de dommages importants, le support doit être remplacé. De plus, les murs en placo à eux seuls n’offrent pas d’isolation thermique et acoustique. Il faut leur associer d’autres matériaux isolants comme la laine de verre pour remplir cette fonction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.