Au secours, j’ai des courants d’air avec ma baie vitrée !

Au secours, j’ai des courants d’air avec ma baie vitrée !

couple dans un lit placé devant une baie vitrée

Les baies vitrées donnent à la maison une touche esthétique, mais lorsqu’elles sont à l’origine d’une déperdition de chaleur, cela crée un inconfort thermique qui peut être préjudiciable à plus ou moins long terme. Par conséquent, que faut-il faire lorsqu’on rencontre des problèmes de courants d’air avec sa baie vitrée ? Nous vous donnons des pistes dans cet article.

Courants d’air : trois causes possibles

Parmi les causes de courants d’air sur une baie vitrée, l’usure des joints, un problème d’étanchéité et un dysfonctionnement de la porte coulissante apparaissent comme les plus flagrantes. Nous vous détaillons plus bas quelle est l’origine de ces trois problèmes.

Des joints usés

Les joints d’une baie vitrée ont une durée de vie limitée. Leur entretien n’est pas difficile mais même si les joints sont régulièrement nettoyés, ils perdent en efficacité au bout de dix ans. Par ailleurs bien que le caoutchouc qui les recouvre soit assez durable et résistant, les ouvertures et fermetures fréquentes, de même qu’un manque d’entretien sont susceptibles d’endommager les joints.

Un problème d’étanchéité

baie vitrée ouverte dans une maison moderne

Le problème d’étanchéité est très souvent conséquent à la dégradation des joints qui se trouvent entre le châssis de votre menuiserie et son double vitrage. Une fois usés, ils ne forment plus une barrière étanche entre l’intérieur et l’extérieur. D’un autre côté, si le seuil de la menuiserie n’est plus étanche, il peut entrainer des fuites dans la pièce attenante à celle où la baie est posée.

Ce problème à l’origine des courants d’air est favorable à la formation des ponts thermiques. Ces ponts thermiques sont à leurs tours responsables de la création des zones froides en hiver, avec pour conséquence directe une surconsommation énergétique du fait du chauffage.

Un dysfonctionnement de la porte coulissante

Une porte coulissante qui coince crée un espace qui est favorable au passage des courants d’air. Ce blocage peut être dû à la saleté accumulée au niveau des rails ou accrochée sur les roulettes, un rail écrasé ou des galets abimés. Si la porte bloque en position ouverte ou en position fermée, ça peut être causé par un mauvais alignement ou un mauvais calage.

Comment isoler une baie vitrée ?

Pour éviter les courants d’air et les désagréments qui vont avec, l’isolation des éléments que vous soupçonnez d’être perméables semble être la solution la plus logique. C’est un procédé qui, appliqué à une baie vitrée, peut être réalisé sous différentes formes. Vous pouvez choisir de changer les joints, isoler le châssis ou opter pour une solution plus radicale.

homme qui répare une fenêtre

Changer les joints d’une baie vitrée : bonne ou mauvaise idée ?

Après une certaine période, les joints ne remplissent plus leurs fonctions de façon optimale. A l’épreuve des ouvertures et fermetures fréquentes, ils finissent par s’user naturellement. Ainsi, si vous constatez que les joints de votre baie vitrée sont devenus perméables aux courants d’air ou à d’autres fluides, la meilleure chose à faire serait de les changer. Ce changement vous permettra en effet de parfaire l’isolation de votre maison et de supprimer les ponts thermiques de cette dernière.

Isoler le châssis de la baie vitrée en deux étapes

Lorsqu’ils vieillissent, les châssis et profilés ne sont plus assez performants pour répondre aux normes d’isolation. Le châssis est le cadre rigide qui supporte le vitrage, il a pour rôle de favoriser l’ouverture de la baie, participe à l’isolation thermique et acoustique, contribue à la ventilation et à la sécurisation du local. Vous pouvez l’isoler grâce aux actions suivantes :

  • Choisir un bon vitrage. Cela aide à réduire de façon significative les dépenses énergétiques de votre maison. La réussite de l’isolation thermique d’une vitre est proportionnelle à son coefficient thermique. En effet, plus celui-ci est bas plus l’isolation est meilleure. Dans le même ordre d’idée, recourir à un double vitrage offre la garantie d’une meilleure performance énergétique.
  • Opter pour un châssis en PVC, car en plus d’offrir un meilleur rapport qualité prix, les baies vitrées fabriquées à base de ce matériau sont plus performantes en matière d’isolation thermique.

L’astuce ultime pour calfeutrer l’ouverture d’une baie vitrée

Si vous souhaitez bénéficier d’une isolation encore plus importante, vous pouvez recourir à la pose de joints en silicone ou métalliques. Les joints métalliques sont utilisés pour les baies vitrées en bois et doivent être cloués, tandis que ceux en silicone sont fixés à l’aide d’un pistolet. Ces solutions sont plus efficaces comparées aux joints en mousse ou en caoutchouc qui nécessitent un remplacement au moins tous les deux ans. Pour que la réalisation soit effectuée parfaitement, vous pouvez vous faire accompagner d’un professionel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.