Comment gérer le capteur de pression de pneu en hiver ?

Comment gérer le capteur de pression de pneu en hiver ?

homme qui vérifie la pression des pneus

Rendu obligatoire depuis 2014, le TPMS est devenu un équipement à part entière des véhicules. S’il fonctionne normalement la plupart du temps, les périodes de froid ont des répercussions sur ce dispositif, d’où la question de savoir comment se comporter avec ce capteur de pression de pneus pendant l’hiver.

A quoi sert le système de contrôle de pression des pneus ?

voiture avec un pneu à plat

Le Tire Pressure Monitoring System ou TPMS est un système électronique conçu pour contrôler et vérifier la pression de gonflage des pneumatiques sur différents types de véhicules. Ce capteur électronique aide à renseigner à tout moment sur l’état des roues. La mesure se fait par deux moyens :

  • Le TPMS direct qui utilise des capteurs de pression apposés sur les valves et qui transmettent en temps réel les informations sur la température et la pression du pneumatique.
  • Le TPMS indirect qui utilise le système ABS du véhicule pour détecter la vitesse de rotation des roues et déterminer si une roue tourne plus vite que les autres.

Le système ABS ou système antiblocage des roues est un mécanisme d’assistance qui a pour but de limiter le blocage des roues pendant les périodes de freinage intense.

Comment fonctionne le système de pression de pneus en hiver ?

Simple et pratique, le capteur de pression des pneus transmet les informations à l’aide d’indicateurs qu’il faut savoir interpréter.

  • Lorsque le voyant est fixe, il signale une anomalie au niveau de la pression d’un des pneus.
  • Lorsque le voyant clignote ou est rouge, ça signifie que le dispositif connait une défaillance, n’est plus fiable et requiert un contrôle.

Les informations envoyées par le capteur en direction de l’ordinateur de bord sont lisibles grâce au voyant lumineux qui s’affiche sur un écran digital indiquant le niveau exact de pression des pneus. En raison du froid en hiver, la pression des pneus peut chuter, entrainant le déclenchement du TPMS. Le voyant peut s’éteindre si le pneu se réchauffe en situation de conduite normale. Il peut également arriver que le voyant reste allumé à cause du froid. Dans ce cas, une vérification des pneus s’impose ainsi qu’un regonflage éventuel à la pression appropriée.

Pourquoi vous devez vous équiper d’un TPMS ?

Pour des raisons de sécurité, mais aussi pour des raisons économiques, le capteur de pression s’inscrit parmi les équipements automobiles incontournables. Sur la route, une modification de la pression des pneumatiques peut avoir des conséquences importantes sur la tenue de route de votre voiture. Avec des pneus qui ne correspondent plus aux normes recommandées, le risque d’avoir un accident augmente considérablement.

De plus, rouler à bord d’un véhicule aux pneumatiques insuffisamment gonflés est à l’origine

d’une surconsommation de carburant. En vérifiant en permanence l’état de fonctionnement de vos roues, vous économisez sur le passage intempestif en station service. Il faut noter que le sous gonflage des pneumatiques est responsable chaque année d’émissions superflues d’une importante quantité de CO2. Enfin la possession du TPMS comme nous l’avons signalé plus tôt est une disposition obligatoire de la Commission Européenne sur tous les véhicules neufs de catégorie M1 commercialisés depuis Novembre 2014.

A partir de quand faut-il changer un capteur de pression de pneu ?

pneu

Comme tout dispositif électronique, le TPMS n’est pas indéfectible. En effet une collision, des nids de poule, des bordures de trottoir et d’autres dangers de la route peuvent occasionner une défaillance. De même, ses piles ne sont ni remplaçables ni réparables. Elles se déchargent et se détériorent.

Dans la plupart des cas, une défaillance du capteur de pression est facile à détecter. Vous obtiendrez parfois une invite sur votre tableau de bord, et après vérification, il n’en est rien. C’est un signe de dysfonctionnement de votre capteur. Dans d’autres cas, vous pourrez avoir un pneu crevé et ne pas être averti par le témoin lumineux sur votre tableau de bord. Ce n’est pas fréquent mais c’est un signe patent de défaillance complète du capteur qui appelle à un remplacement.

Changer votre capteur en quelques étapes

Grâce à son positionnement facile, vous pouvez remplacer votre capteur sans l’aide d’un mécanicien, à condition de connaitre les bons gestes.

  • Retirer le pneu de la voiture et le séparer de la jante à l’aide de deux leviers.
  • Retirer les connecteurs du capteur de pression.
  • Dévisser le capteur de la jante à l’aide d’un tournevis.
  • Le nettoyer s’il semble sale et le remplacer s’il est usé ou en mauvais état.
  • Nettoyer l’intérieur de la jante et faire correspondre le nouveau capteur avec l’ancien.
  • Placer le nouveau capteur, le visser puis remettre le pneu.
  • Réinitialiser le capteur à l’aide des paramètres du système.
  • Mettre la voiture en marche et vérifier si l’invite apparait à nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *