jeudi, 21 mars 2019
A+ R A-
Pierre Surmont

Pierre Surmont

Volvo Ocean Race - Sanya est en vue

Publié dans Actualité Voile dimanche, 25 janvier 2015 00:00 0
  • 1
     
    Dongfeng Race Team
    mn
     
    mn
  • 2
     
    Abu Dhabi Ocean Racing
    54.3 mn
     
    2 mn
  • 3
     
    Team Alvimedica
    60.4 mn
     
    mn
  • 4
     
    MAPFRE
    75.8 mn
     
    11 mn
  • 5
     
    Team Brunel
    86.2 mn
     
    7 mn
  • 6
     
    Team SCA
    111 mn
     
    18 mn
  • 7
     
    Team Vestas Wind
    N'a pas pris le depart

 

Sanya est en vue, DongFeng continue sa domination. La véritable course se séroule en arrière pour la deuxième place. Team Alvimedica et Abu Dhabi sont au coude à coude. Au large du Vietnam, le danger vient des nombreux pêcheurs et de leurs filets, pour le moment aucun incident n'est a déplorer. Deux options s'offent aux coureurs, Aller chercher le vent au large ou virer le long de la côte vietnamienne.

 

Certains peuple vivent sur des bateaux et sont considérés comme des nomades de la mer. Ils font souvent preuves d'une extraordinaire adaptation au milieu marin.

Les Bajau sont de formidables apnéistes qui peuvent plonger à plus de 20 mètres et retenir leur respiration jusqu'à 5 minutes tout en chassant le poisson. Il ne sont pas en apnée statique. Les Bajau sont répartis entre la Malaisie, l'Indonésie, les Philippines et Brunei.

Les enfants de la tribu Thai/Birmane les Moken ont réussi eux à adapter leurs visions sous-marine et n'ont pas besoin de masques.

La flotte de la course entre dans le sud de la mer de Chine. DongFeng méne toujours suivi par Abu Dhabi et Team Alvimedica

Le classement:

Essayer un Quadski, il se transforme à volonté en Quad ou en Jet Ski. Vous n'aurez plus aucune limite, ... peut être quand même le Prix: 18000€

Mis au point par le spécialiste des engins amphibies, Gibbs Technology, cette machine de 140 cv  peut vous propulser à la vitesse de  70 km/h  aussi bien sur l’eau que sur la terre ferme.

Vous disposerez  d’une autonomie de 2 heures sur l’eau ou de 600 km en version quad.

Une simple pression sur un bouton vous permet  de rentrer ou de sortir les roues de l’engin.

Sortir de sentiers battus pour une  séance rafraîchissante de scooter des mers en restant au guidon de votre quad, un vrai luxe.

Salon Boot Dusseldorf

Publié dans Actualité Voile mardi, 20 janvier 2015 00:00 0

European yacht of the year 2015

Publié dans Actualité Voile mardi, 20 janvier 2015 00:00 0

European Yacht of the Year Awards

Pour la onzième fois, les prix Européen des Yacht de l'année a été décerné. Le choix a été effectué parmis 25 yachts venant de 11 pays européens ce dans 5 catégories différentes

5 catégories gagnantes:

Aprés les essais effectués à l'automne 2014 et les longs palabres des Jurys, les cinq gagnants on été désignés. et annoncés lors du salon Boot Dusseldorf. Ces cinq catégories sont les suivantes: Voilier rapide, voilier familiale, Voilier grand luxe, prix spécialn et prix Bluewater. Il semble que les débats ont fait rage autour du choix et les résultats très serrés.

Gagnant dans la catégorie voilier familliale: 

Le Bavaria Cruiser 46. Le modèle précédent avait déjà été nominé pour le prix en 2010. Cette nouvelle mouture nettement améliorée sur le plan techniques  a réussi à convaincre le jury. IL est considéré comme l'un des bateaux les plus sophistiqués dans sa classe..


Bavaria Cruiser 46 ( Presentation )

Les autres nominés dans la catégorie de la famille Cruiser étaient: 

Gagnant dans la catégorie voilier rapide: 

C'est le bateau français JPK 10.80 qui a été élu dans cette catégorie. JPK conçoit depuis 2002 avec son architecte Jacques Valer des bateaux rapides et marins, fonctionnels et esthétiques.

 


JPK 10,80 ( Présentation )

Les autres nominés dans la catégorie Voilier Rapide étaient: 

 

 
 
 

Gagnant dans la catégorie Voilier grand luxe:

Le gagnant dans la catégorie voliier de luxe est le Wauquiez Centurion 57. Le produit phare de la gamme sportive française Centurion se caractérise par son élégance qui est particulièrement soulignée sa ligne claire et ses finitions moderne avec l'utilisation des plus beau teck.


Wauquiez Centurion 57 ( Présentation )

Les autres nominés dans la catégorie voilier grand luxe étaient: 

 

 
 
 

Gagnant dans la catégorie prix spécial: 

C'est l'Advanced 44 qui a remporté la préférence du Jury. Le bateau italien avec son  allure élégante réussit à unir deux concepts apparemment contraires la course et la croisière. son luxe affiché sous le pont n'empêche pas ses performances sur l'eau


Avancée A 44 (Présentation)

Les autres nominés dans la catégorie prix spéciales étaient: 

 

 
 
 

Gagnant dans la catégorie Prix Bluewater:

Le gagnant de la nouvelle catégorie Bluewater est le Boréal 52. Les yachts du chantier naval français sont considérés comme les "bons plans" pour les croisièristes extrêmes, en particulier pour les hautes latitudes. Le Boréal 52 est un dériveur intégral qui peut être beaché sans problèmes. 

Dongfeng conforte son avance dans le détroit de Malacca l'une des voie maritime les plus fréquentée du monde.

"Le passage (...) s'annonce périlleux", a indiqué Yann Riou, reporter embarqué titulaire à bord de Dongfeng mais contraint de rester à terre pour cette étape. "Outre la météo capricieuse de la région, on y trouve en vrac des cargos, des pêcheurs dans toutes sortes d'embarcations, des filets, des casiers, des bouts de bois, des sacs en plastique, des bancs de sable et même des pirates".

"Un gros stress pour l'ensemble de l'équipage, en permanence sur le qui-vive pour éviter les pièges du détroit, a-t-il ajouté. Il va donc falloir se faufiler au milieu de tout ça avant d'entamer ce qui ressemble à un louvoyage musclé jusqu'à (Sanya). Pour ce passage (du détroit), un petit coup de pouce du destin serait le bienvenu".

SFS, ex Abu Dhabi dans la dernière Volvo Ocean Race, a été entièrement détruit dans l'incendie d'un hangar du chantier Naval Monaco Marine à Cogolin dans le Var.

Le feu a pris dans un hangar abritant d’autres bateaux, a indiqué le maire de Cogolin, Marc-Etienne Lansade à l’AFP, confirmant une information de Var-Matin, mais a été circonscrit à ce seul navire.
«C’est horrible, quand on vous appelle en vous disant +regarde par la fenêtre, il y a le feu au hangar+, que vous arrivez un quart d’heure après et qu’il reste un tas de cendres», a réagi, ému, le navigateur.
«Le bateau était entièrement vide», a-t-il précisé, expliquant que le monocoque se trouvait «dans la zone de confinement» en raison de travaux en cours. «Sinon ça aurait pu être un vrai drame», au vu des autres bateaux présents dans le hangar, a ajouté Péan.
Le chantier «avait vraiment fait tout ce qu’il faut pour qu’il n’y ait pas de contagion», a souligné l’édile.
La gendarmerie scientifique était encore en train d’effectuer des relevés en début d’après-midi pour tenter de déterminer l’origine du sinistre, criminelle ou accidentelle, a-t-elle indiqué à l’AFP.
«J’ai immédiatement pensé à un lien avec d’autres incendies», a expliqué le maire, en référence à plusieurs sinistres récents à la Croix-Valmer (Var), très proche de Cogolin, où 48 bateaux ont été détruits il y a une semaine. «Il semblerait que ça puisse être un concours de circonstances» et que l’incendie puisse être accidentel, a-t-il cependant poursuivi.
L’élu a néanmoins demandé à la police municipale d’effectuer des rondes régulières autour des chantiers navals.
«Il y a eu de gros orages, ça a pu faire un arc électrique», a suggéré le navigateur après avoir précisé que les réservoirs de fuel et hydraulique n’étaient pas à bord et qu’il restait très peu d’éléments susceptibles de causer un incendie.
Le bateau, «une icône du yachting» selon Péan, était un VOR70, un monocoque de 70 pieds (21,50 m) utilisé pour disputer la Volvo Ocean Race. SFS était l’ancien Abou Dhabi, que le Britannique Ian Walker avait conduit à la cinquième place de l’édition 2011-2012 de cette course.
Le navigateur, qui avait remporté avec son équipage le Tour de Corse à la voile en octobre, record de l’épreuve à la clé, a estimé le coût du monocoque entre 7 et 8 millions d’euros et précisé que SFS comme le chantier étaient assurés.
«On avait tout préparé pour 2015 (...). On est touché, mais pas coulé», a-t-il estimé, promettant d’être «au départ de la première épreuve 2015» avec un autre bateau, qui reste à trouver.

Le 17 décembre dernier, la nouvelle jauge IMOCA à été votée en assemblée générale. Les bateaux qui participeront aux Vendée Globe 2016 auront un mat et une quille standardisée. Les architectes auront toutefois l'entière liberté d'innover en ce qui concerne d'autres structures des bateaux définies par la jauge. Armel Le Cléac'h compte bien profiter de cette liberté pour emmener un Nouveau Banque Populaire utilisant un concept très innovant. Le cabinet d'architecte VPLP a en effet inventé un système de dérives porteuses permettant de soulager le poids du bateau sous certaines allures. La dérive déborde d'environ 2.50m de chaque coté du bateau pratiquement à l'horizontale. L'architecte Vincent Lauriot Prévost prédit un gain de deux jours sur le parcours d'après les simulations numérique. En attendant, le concept a été développé sur un mini 6,50 qui permettra à terme de le valider.

 

Connexion (SC)